logo_Horizon2
IST
blancIRD
 


ACCUEIL > REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES > IDENTIFIANT CHERCHEUR

flecheUn Identifiant (ID) chercheur à quoi ça sert ?

Un identifiant chercheur (Researcher Identifier) est un code numérique permanent et unique attribué à un chercheur.

Ce numéro identifie de façon univoque ce chercheur et lui attribue les productions dont il est l'auteur  : articles, brevets, jeux de données scientifiques, bourses, projets financés, enseignements,...

  • il évite les confusions fréquentes d'homonymie ;
  • il associe les différentes identités du chercheur sous lesquelles il signe ses publications : une ou plusieurs initiales de prénoms, changement de nom pour les femmes, ordre des noms et prénoms composés, spécificités culturelles et différents alphabets,...  ;
  • il lie entre eux les produits de l'activité du chercheur gérés par différentes sources d'information : par exemple un article soumis à une revue, puis publié et indexé dans des bases de données bibliographiques ;
  • il est une solution unique quand un chercheur pousuit sa carrière dans différents organismes successifs ;
  • il évite au chercheur de ressaisir les informations le concernant (dont les références de ses publications) dans les différents outils qu'il utilise, en lui permettant d'exporter et d'importer les informations d'un site à un autre, et d'automatiser la mise à jour de ses productions ;
  • il constitue une clé unique qui facilite la recherche d'information et améliore l'efficacité du financement et la collaboration scientifique.

flecheQuel ID choisir ?

Il existe plusieurs Identifiants chercheurs, plus ou moins connus et interopérables :cf. le tableau récapitulatif de l'INRA.

Certains sont créés par des entreprises privées à but lucratif :

ResearcherID est l'identifiant de Clarivate Analytics, lié à sa plateforme de bases de données payante Web of Science.

D'autres sont créés par des entreprises publiques mais n'ont qu'un usage limité à une application ou à un pays  :

  • IdHal est l'identifiant créé par HAL, l'archive ouverte pluridisciplinaire française gérée par le CNRS.
  • Idref, l'identifiant de l'ABES, est attribué à tout nouveau chercheur français à partir du moment où il dépose sa thèse, même s'il n'a encore publié aucun article international. Les données rattachées à cet identifiant sont collectées par les services de scolarité et les bibliothèques et sont mises à jour de manière contrôlée.

L'IST de l'IRD, comme EPRIST, propose (prononcer "oar-kid") car :

  • ORCID (Open Researcher and Contributor ID) est une organisation internationale à but non lucratif dont le siège est aux Etats-Unis.
  • ORCID gère un répertoire central de plus de 2 millions d'identifiants chercheurs début 2016, et est en passe de devenir un standart déjà recommandé par plusieurs pays (Grande Bretagne, Italie, Allemagne, Australie, Pays-Bas, Danemark et Portugal) et de nombreux éditeurs de revues.
  • ORCID est un système ouvert non propriétaire qui permet de relier différents identifiants d'un auteur, comme ResearcherID, IdRef et IdHal, à un profil central où pourront être transférées les productions de cet auteur répertoriées dans les bases de donnéesMedline, WoS et Scopus, les sites d'éditeurs de revues comme Elsevier, Springer, Wiley, PLoS, d'agences de financement comme Wellcome Trust et l'European Research Council (ERC), ou encore les entrepôts de données comme Dryad et Figshare.
  • ORCID ID peut (et quelquefois doit) être utilisé dans de nombreux cas : pour répondre à un projet ou à une bourse, pour soumettre une publication ou une révision, pour déposer des jeux de données dans un entrepôt, pour marquer et retrouver vos publications, pour être plus visible sur les réseaux sociaux (intranet)
  • ORCID offre la possibilité de "privatiser" l'accès à tout ou partie de ses données ou de déléguer la mise à jour de ses données
  • ORCID est conforme et interopérable avec la norme ISNI (International Standard Name Identifier) et utilise l'ISNI pour l'identification des institutions auxquelles les chercheurs sont affiliés.

fleche Comment créer un ORDCID ID ?

C'est très simple et rapide : vous trouverez le formulaire d'inscription sur : https://orcid.org/register.

Un numéro ORCID ID  vous est alors attribué (exemple d'ORCID ID : 0000-0002-3184-5597 ), associé à une page web.
Vous pouvez alors remplir les rubriques suivantes :

  • cursus d'enseignement (Education),
  • institutions d'affiliation (Employment),
  • projets financés (Funding),
  • sites internet (Websites), que vous pouvez alimenter en copiant votre URL individuelle de publications Horizon et en l'intitulant par exemple "My bibliography on IRD's institutional archive, Horizon": vous obtiendrez un lien dynamique cliquable vers votre bibliographie Horizon..
  • et/ou publications (Works), que vous pouvez alimenter à partir de bases de données gratuites comme CrossRef ou Europe Pubmed Central, payantes comme Web of Science via son service ResearcherID, ou institutionnelles, comme Horizon (cf notre tutoriel)

Pour chaque rubrique, vous pouvez choisir le type d'accès à vos données.

  • Rendre publiques vos données à tous (choix everyone) permet les échanges avec d'autres applications et la mise à jour automatique dans un sens et/ou dans l'autre.
  • Si vous cliquez sur "Add some now", dans la rubriques "Works", vous pouvez autoriser ou interdire individuellement chaque application à récupérer ou fournir des informations. Le détail des échanges est précisé pour chaque application en cliquant sur son nom.

fleche Comment alimenter sa biblio ORCID ?

N'hésitez pas à nous contacter !

Pour en savoir plus : le site Coop-IST du Cirad; le tutoriel de Pascal Aventurier; le billet de synthèse de l'IST-SHS du CNRS
et des videos sur ORCID https://vimeo.com/97150912;
sur Researcher ID
http://wokinfo.com/training_support/training/researcher-id/
et http://clarivate.libguides.com/woscc/authorid, http://clarivate.libguides.com/authors/,...